Organiser sa randonnée.

bear-grylls

Partir en randonnée quand on ne s’appelle pas Mike Horn ou Bear Grylls, même si ce n’est souvent pas la grande aventure mais plutôt l’affaire de quelques heures ça se prépare quand même. Nombre de ceux qui se sont laissé tenter par l’improvisation l’ont vite regretté quand ils se sont retrouvés perdus, trempés, et blessés dans leur orgueil au milieu des bois 😉

bear-grylls

Dans cet article nous parlerons des randonnées de quelques kilomètres qui se font généralement en une journée voir une après-midi. Bien sûr la préparation et le matériel nécessitent plus d’attention sur des randonnées de plusieurs jours.

Choisir son itinéraire constitue la première étape du randonneur. Si vous vous y rendez en voiture vous serez forcés de faire une boucle ou un aller-retour pour retrouver votre véhicule. L’avantage du bus c’est que vous pouvez vous faire déposer à un point A et repartir d’un point B. Après bien sûr il ne faut pas manquer les horaires, et vous aurez moins de flexibilité que si vous êtes autonome.

Il faut aussi choisir un parcours adapté à vous et à votre niveau, ne partez pas sur un itinéraire non balisé si c’est votre première randonnée ou sur une randonnée avec un dénivelé énorme si vous n’avez pas le niveau physique pour la finir dans de bonnes conditions.

Si c’est votre première randonnée, un parcours balisé d’une dizaine de kilomètre avec peu de passages techniques et un dénivelé faible, et assez fréquenté est idéal.

 

Les choses à faire avant de partir :

  • Prévenir un proche que l’on part en randonnée, et lui préciser la date et l’endroit.
  • Préparer sa carte IGN en effectuant un tracé de l’itinéraire et un marquage des étapes.
  • Calculer la distance et le dénivelé, puis en déduire le temps de marche.
  • Regarder la météo et s’habiller en conséquence ou reporter la randonnée si les conditions sont trop extrêmes.
tableau-des-allure-randonnée.png
tableau des allures en randonnée.

Quand on part en randonnée on pense à prendre :

  • une carte IGN TOP25 (c’est quand même un peu mieux que le dépliant de l’office de tourisme)
  • une boussole (par contre il faut savoir s’en servir : tuto boussole  )
  • une montre
  • son téléphone portable chargé à fond et au besoin un chargeur sur batterie.
  • une paire de chaussure de randonnée
  • casquette + lunettes de soleil
  • de l’argent en cash.
  • un sac à dos pas trop lourd avec :
    • eau + nourriture
    • vêtement de pluie
    • paire de chaussette de rechange
    • trousse de premiers secours
    • une lampe torche/frontale (on sait jamais)

Normalement si vous avez déjà tout cet équipement ça devrait bien se passer, après les puristes aiment garder avec eux un couteau et un briquet ou pierre à feu, au cas où. Ce n’est pas une mauvaise idée car effectivement on ne sait jamais.

Cette liste n’est bien sûr pas exhaustive, s’il y a beaucoup de dénivelé des bâtons de marche peuvent aider, certains aussi prendront leur appareil photo pour immortaliser l’instant… on peut toujours en rajouter mais attention au poids du sac !

Pendant la marche :

  • Marchez à votre rythme, si vous êtes plusieurs adaptez votre allure à celle de la personne la plus lente du groupe.
  • Mangez et buvez régulièrement.
  • Faites des pauses quand c’est nécessaire.
  • Gardez le contrôle en vous situant sur la carte en permanence, et en évaluant votre progression par rapport aux horaires que vous vous étiez fixées.
  • Admirez le paysage et profitez.

panorama-randonnée.png

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *