« Tartiflette « the » recette pour faire l’unanimité »

Crédit-photo-Le-Dauphiné-Libéré--Perrin

Pas un séjour au ski sans tartiflette, c’est la base ! Non pas que cette spécialité soit l’expérience gustative la plus fine et distinguée que l’on puisse faire dans sa vie mais parce que ce plat chaleureux et convivial reste un indissociable de chaque virée à la montagne.

Note du 16/12 par la rédaction : Même sans neige, ça passe bien !

Et si on imagine allègrement que la recette de la tartiflette se transmet depuis des lustres, de génération en génération, on se met le doigt dans l’œil. Au risque de vous décevoir, ce plat -qui ruine en passant en moins de 10 minutes les quelques centaines de calories brûlées dans la journée- n’a rien d’ancestral ! On oublie clairement l’image de la grand-mère savoyarde du début du siècle associant avec malice et inspiration ces différents produits.

Et on apprend, plutôt, que la tartiflette est en fait l’œuvre du Syndicat Interprofessionnel du Reblochon qui imaginait cette recette dans les années 80 pour relancer les ventes de ce fromage typique ! Quant au nom, il vient lui tout simplement de tartiflâ, pomme de terre en savoyard.

On ne badine pas sur la qualité de la pièce maîtresse : le reblochon !

Ok, la tartiflette est donc finalement une pure invention marketing ! Mais tant pis, c’est bon ! Et on ne noircit pas le tableau : cela fonctionne et on se régale, c’est bien le principal. Attention, en revanche, toute la réussite de la recette se base sur le choix du reblochon. On opte pour un produit fermier, garant d’une tradition là plusieurs fois centenaires (on le reconnaît à la couleur verdâtre de la croûte), bien affiné pour qu’il soit le plus goûteux et pas trop jeune si possible pour qu’il soit plus coulant.

Le reblochon est une AOC (Appellation d’origine contrôlée). Pour les puristes, on élimine donc d’entrée tous les « fromages à tartiflette » proposés en grande distribution !

 

THE recette !

Préparation : 40′
Cuisson : 30′

Pour 4 personnes
1 kg de pommes de terre (variété ferme)
1 paquet de lardons
250 g d’oignons
1 reblochon fermier
150 g de crème
Sel & poivre

1. Faire revenir les oignons émincés dans de l’huile d’olive. Pendant ce temps, éplucher les pommes de terre et les couper en tranches fines ou en dés selon votre préférence. Quand les oignons sont dorés, ajouter les pommes de terre et les lardons. Après 10′ de cuisson, incorporer la crème fraîche, le sel et le poivre.

2. Préchauffer le four à 200°C. Gratter un peu la croûte du reblochon et le couper en 2 dans le sens de l’épaisseur.

3. Verser le mélange de la casserole dans un plat à gratin. Recouvrir par les morceaux de reblochon, chair vers le bas. Cuire 30′ environ.

4. Dégustez, savourez et surtout, prenez votre temps 😉 Bon Appétit bien sûr !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *